Le massage traditionnel chinois: Qi Nei Zang

Le Qi Nei Zang est pratiqué depuis plusieurs millénaires dans les ermitages taoïstes, les montagnes sacrées de la Chine antique. Les moines et les ermites ont développé cette modalité pour détoxiquer, fortifier et affiner leur corps afin de maintenir un niveau d’énergie élevé propice aux plus hauts niveaux d’entraînements spirituels. Aujourd’hui, le Qi Nei Zang est toujours pratiqué par des chercheurs spirituels. Il est également accessible à des personnes qui souhaitent simplement améliorer leur santé et leur bien-être.

 

Qi = énergie et information
Nei Zang = viscères ou organes internes

 

Rétablir les connexions

On peut traduire les mots « Qi Nei Zang » par « travailler l’énergie et programmer les organes internes » ou « transformer l’attitude des viscères ». L’approche holistique de la thérapie par le massage, en médecine classique chinoise, intègre la personne complète au niveau de son énergie physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. Le Qi Nei Zang se soucie plus particulièrement de l’origine des problèmes de santé, incluant les réactions psychosomatiques, et renforce la bonne santé et la résilience du système de défense du corps. Il y parvient en travaillant sur l’abdomen de façon à stimuler l’«ajustement» interne, à travers ce qu’on appelle le « ressenti », une sensation quelquefois ancienne et familière, souvent émotionnelle.
Le Qi Nei Zang rétablit ainsi la connexion entre différents niveaux de conscience qui étaient préalablement coupés ou en conflit interne.

L’art du Qi Nei Zang permet d’ouvrir la communication interne. Ce massage nous connecte avec notre noyau.